Le miasme et la jonquille

Coperta unu
Flammarion - 430 pagini
À partir de 1750, on a peu à peu cessé, en Occident, de tolérer la proximité de l'excrément ou de l'ordure, et d'apprécier les lourdes senteurs du musc. Une sensibilité nouvelle est apparue, qui a poussé les élites, affolées par les miasmes urbains, à chercher une atmosphère plus pure dans les parcs et sur les flancs des montagnes. C'est le début d'une fascinante entreprise de désodorisation : le bourgeois du XIXe siècle fuit le contact du pauvre, puant comme la mort, comme le péché, et entreprend de purifier l'haleine de sa demeure ; imposant leur délicatesse, les odeurs végétales donnent naissance à un nouvel érotisme. Le terme de cette entreprise, c'est le silence olfactif de notre environnement actuel. Chef-d'œuvre de l'histoire des sensibilités, Le Miasme et la Jonquille a été traduit dans une dizaine de langues.

Ce spun oamenii - Scrieți o recenzie

Nu am gãsit nicio recenzie în locurile obișnuite.

Alte ediții - Afișați-le pe toate

Despre autor (2010)

Comptant parmi les plus grands historiens français, professeur émérite de l’université Paris-I, Alain Corbin est mondialement connu pour son approche novatrice de l’historicité des sens et du sensible. Il est l’auteur d’une œuvre abondante sur le XIXe siècle, dont l’essentiel a été publié dans la collection Champs.

Informații bibliografice